Guide de la méditation : bienfaits et bonnes pratiques

Pour certains, la méditation se résume à s’assoir sur un coussin et laisser son esprit divaguer, pour d’autres c’est une pratique méconnue qui s’adresse aux moines reclus dans leur monastère.

En réalité, c’est beaucoup plus que ça. Dans cet article, on va donc tout vous dire sur cette pratique qui, depuis quelques années, gagne en popularité et se démocratise. On vous parlera aussi de ses bienfaits scientifiquement prouvés et des points importants pour bien débuter.

Qu’est-ce que la méditation ?

Vous avez certainement déjà entendu parler de méditation, de paix intérieure, de pleine conscience ou encore de faire le vide dans son esprit. Pourtant, il plane encore sur la pratique de la méditation un esprit de confusion et d’incompréhension.

La méditation est avant tout une pratique ancestrale qui a vu le jour il y a environ cinq mille ans en Inde. Elle s’est ensuite rapidement répandue au Japon et dans les autres pays asiatiques, mais il a fallu attendre 1927 pour que la méditation attire l’attention des Occidentaux. C’est surtout dans les années 1960 que, accompagnée du yoga, elle se popularise et se laïcise en Occident.

Parfois religieuse, thérapeutique ou philosophique, mais surtout spirituelle et mentale, la méditation est une pratique qui a pour but de relaxer, de procurer l’apaisement du corps et de l’esprit en focalisant toute son attention sur une émotion, un objet ou une partie du corps.

Elle est depuis toujours au centre de nombreuses pratiques religieuses ou spirituelles comme le yoga, le bouddhisme, l’islam, l’hindouisme et bien d’autres. Il n’existe donc pas une seule, mais bien des centaines de manières de méditer et des techniques différentes de méditation.

Certaines utilisent un support de concentration comme la flamme d’une bougie, un son musical, la récitation de mantras à l’aide de mâlâ ou de bracelets bouddhistes disponibles par exemple sur DailyLama.

D’autres n’utilisent aucun support et laissent leurs pensées divaguer et se calmer naturellement.

Les bienfaits de la méditation

Réduit le stress

De nombreuses études scientifiques ont pu démontrer que pratiquer de manière assidue la méditation permet de chasser les éléments néfastes à l’origine de l’état de stress, tels que les pensées négatives.

Par exemple, prenons cette étude réalisée sur 400 étudiants belges de différentes écoles, tous âgés de 13 à 20 ans. Ceux-ci ont suivi des cours de médiation de pleine conscience, et les résultats révèlent une diminution significative des symptômes dépressifs sur le long terme.

Bonne pour la santé générale

Une étude menée par des chercheurs du Wisconsin, d’Espagne et de France, a comparé les résultats d’un groupe ayant suivi une journée intensive de 8 heures de cours de méditation et d’un second qui a suivi des activités calmes, mais non méditatives. Ils ont pu observer des modifications positives au niveau des gênes ciblées en temps normal par des médicaments anti- inflammatoires et analgésiques.

Améliore l’attention

La pratique quotidienne de la méditation permet d’augmenter la capacité de concentration et d’être plus efficace lors de la réalisation d’une tâche ou au moment de la résolution d’un problème.

Cette étude, par exemple, a démontré que la thérapie basée sur la pleine conscience avait aidé des adultes atteints de troubles de l’attention à réduire leur problème d’hyperactivité et d’impulsivité.

Prévient les problèmes cardiovasculaires

Comme le montre cette étude effectuée sur 103 patients pendant 16 semaines, la pratique de la méditation transcendantale a permis d’améliorer le tonus du système nerveux cardiaque et la tension artérielle.

Petit guide pour bien débuter

En tant que débutant en méditation, vous serez confrontés à de nombreuses pratiques de la méditation selon les cours, les écoles, les professeurs et les techniques.

Ainsi, vous découvrirez que la pratique peut s’effectuer assise ou debout, immobile ou en mouvement, en silence ou accompagnée de répétitions orales, etc.

Mais dans tous les cas, et, quelle que soit la technique que vous choisirez et avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise, l’important est l’assiduité.

Au début, il est peut-être intéressant d’assister à un cours ou un atelier en groupe et dirigé par un expert pour pouvoir bien comprendre et intégrer les techniques et les principes fondamentaux de base.

Pour ceux, au contraire, qui souhaitent faire leurs premiers pas seuls, parce que la méditation est avant tout une pratique très personnelle et individuelle, voici quelques règles et conseils.

Mais avant toute chose, n’oubliez pas que la méditation demande de la pratique, beaucoup de pratique. Ne baissez pas les bras et ne vous découragez surtout pas si les premières séances ne ressemblent pas tout à fait à ce que vous aviez imaginé.

Connaître le bon moment

Lorsque vous commencez, il est conseillé de méditer à des moments différents de la journée afin de trouver celui qui vous convient le mieux. Essayez le matin pour vous préparer à affronter la journée, le soir pour vous décharger de tout le stress et des tensions, et même l’après-midi pour faire une pause au milieu de la journée.

Définir la durée

Il est important de définir un temps de méditation (et surtout de s’y tenir…). Débutez par des séances courtes de 10 à 15 minutes par jour et voyez le résultat. Cela sera peut-être suffisant et si vous vous sentez bien et que vous avez envie de continuer, allongez les séances.

Trouver la bonne position

Vous pouvez faire le choix de rester debout, de vous allonger ou de vous assoir en position lotus, mais prenez toujours soin de tenir votre colonne vertébrale bien droite. L’important en ce qui concerne la position, c’est qu’elle vous convienne et que vous vous sentiez bien. Soyez détendu et concentré, c’est tout ce qui compte.

Le lieu et l’ambiance

Si l’objectif recherché en pratiquant la méditation c’est de se couper de ce qui nous entoure, au début cela peut être compliqué. C’est pourquoi il est préférable de commencer ses séances dans un endroit sans aucun bruit. Mais vous pouvez aussi mettre une musique douce de fond, allumer des bâtons d’encens ou encore des bougies. Libre à vous de créer l’atmosphère dans laquelle vous vous sentez bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋